APPRENDRE À SON CHIEN À TOURNER SUR LUI-MÊME

Initiez votre chien à tourner sur lui-même !

Votre chien répond déjà à des ordres simples et vous souhaitez lui apprendre à tourner sur lui-même ? On vous dit tout pour devenir un bon instructeur !

La bonne méthodeVous voilà fin prêt à mettre en pratique vos talents de dresseur, imaginant déjà votre fidèle compagnon faire sensation auprès de vos invités ou lors d’un concours canin, mais êtes-vous sûr d’avoir la bonne méthode ?
Pour éviter un apprentissage fastidieux aux résultats décevants où c’est bel et bien toutou qui finirait par vous faire tourner en rond, lisez ce qui suit.

L’atout friandise

Bien que votre animal déborde d’affection pour vous et recherche volontiers votre approbation, sachez cependant qu’il ne tournera pas sur lui-même pour vos beaux yeux. C’est qu’on ne s’improvise pas chien de cirque comme ça et comme dit l’adage : toute peine mérite salaire ! Si votre tendre boule de poils n’aura que faire de vos deniers, il ne sera en revanche pas contre quelques petites douceurs.

Réalisation du tour complet en 3 étapes.

Choisissez d’exercer régulièrement votre chien dans un endroit calme et familier en respectant les étapes suivantes sur les premières séances :

1/Placez une friandise canine entre votre pouce et votre index et faites-la sentir à votre petit gourmand sans lui donner.

2/ Aussitôt, les papilles de votre jeune apprenti éveillées, décrivez un cercle avec votre main de façon à l’inciter à suivre la trajectoire en lui disant « Tourne ! »

3/ Lorsque votre champion aura réalisé un tour complet, offrez-lui la friandise et félicitez-le verbalement tout en le caressant.

Sur les séances suivantes, quand il aura bien assimilé l’exercice, essayez de reproduire le rituel sans friandise, uniquement avec la gestuelle en lui rappelant la consigne. Il se pourrait alors que votre loulou vous épate ! Veillez toutefois à ne pas lui faire perdre le nord en le faisant tourner trop vite.

Patience et complicité : la recette gagnante !

Parce qu’il n’est pas question de forcer votre chien à réaliser des prouesses, plus encore s’il a tendance à n’en faire qu’à sa tête, évitez de le solliciter en pleine sieste ou lorsqu’il est déjà occupé à courser le chat dans le jardin.
Rappelez-vous que si le dressage intègre les notions de jeu et de récompense, il exige aussi patience et disponibilité.
Avec le roi de la roulade comme avec le plus paresseux, entrez dans la ronde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *